• Dimensions éternelles

    Titre :

    Dimensions éternelles

    Genre :

    Fantastique, sciences-fictions, gore, aventure, suspens.

    Synopsis : 

    Imaginez dans un rêve lointain, issu d'un univers déchu, imaginez deux enfants, nés le même jour, le même mois, la même année et de la même mère mais dans deux dimensions différentes. Comment est-ce possible ? Se pourrait-il qu'un jour ces jumeaux se rencontrent, une humaine et un monstre, un mythe contre une réalité omniprésente ?

  • Il faut que je refasse cette "prologue" car elle est beaucoup trop courte, elle est incomplète et puis elle demande une bonne réécriture   u.u" 

    Excusez-moi je vous prie.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Ouvrir les yeux, soulever les paupières encore jusque là jamais utilisées... Il fallait bien un début, alors autant commencé par y voir quelque chose. Quelque chose, un indice, une aide quelconque m'indiquant ce qu'il était entrain de se produire. Un énorme brouhaha me répondit sans pour autant m'aider. J'étais perdu , complètement perdu. Tout était faux, tous mes calculs si soigneusement préparés durant ces derniers mois, toutes mes solutions se sont révélés infructueuses face à cette nouvelle épreuve, celle de vivre...

    Il me fallait quelque chose, quelque part enfouis en moi...il me fallait respirer, une première pour mon petit corps, et pourtant, il me fallait réussir. J'ouvris grand la bouche, avalant goulûment quelques bouffées d'air, les laissant glisser sur ma langue puis dans ma gorge, déchirant les muqueuses sur leur passage, écartant enfin les parois de mes poumons, libérant ainsi mon premier souffle. Un merveilleux cri me déchira alors la gorge, une véritable manifestation de la nature, ébranlant les murs de l'hôpital et pétrifiant ma famille sur place. J'étais vivant, plein de vigueur, et par ce simple cri, je venais d'affirmer ma place de dominant au sein de ma race. Je me nomme Amérion et je suis votre pire cauchemar, enfin libéré, prêt à vous hanter, prêt à vous tuer...


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique